Aujourd’hui nous partons à la découverte d’un utilitaire fort sympathique pour tout ceux qui ont peur de jouer avec la configuration de Grub.

 

Présentation

Cet utilitaire se nomme « Grub Customizer », il est écrit en C++ sous licence GNU GPL v3 par Daniel Richter.
Il vous permettra au travers d’une simple interface graphique de configurer votre chargeur de démarrage (boot loader) en toute sérénité.

 

Installation

Installation depuis les sources

A l’instant où j’écris cet article, la version publiée est 2.1.2.
Celle-ci est disponible en téléchargement sur la page launchpad du projet: https://launchpad.net/grub-customizer (lien direct).
Pour pouvoir installer depuis les sources, il vous faudra disposer des près-requis suivants:

  • libgtkmm-2.4-dev
  • cmake
  • make
  • gcc

Généralement ces paquets sont disponibles dans les dépôts de vos distributions.
Une fois les près-requis installés et l’archive téléchargée nous pouvons passer à l’installation:

  • Extraire les sources:
  • $ mkdir /tmp/grub-customizer_2.1.2
    $ cd /tmp/grub-customizer_2.1.2
    $ wget http://launchpad.net/grub-customizer/2.1/2.1.2/+download/grub-customizer_2.1.2.tar.gz
    $ tar -xzf grub-customizer_2.1.2.tar.gz
  • Compilation:
  • $ cmake .
    $ make
  • Installation:
  • $ sudo make install

Installation Ubuntu

Il est possible d’installer le paquet directement sous Ubuntu:

$ sudo add-apt-repository ppa:danielrichter2007/grub-customizer
$ sudo apt-get update
$ sudo apt-get install grub-customizer

 

Lancement

$ sudo grub-customizer

A partir de cette interface vous allez pouvoir activer et/ou désactiver des entrées dans le menu Grub:

Si vous cliquez sur « Preferences » vous allez pouvoir personnaliser votre menu:

  • Doit-on le voir ou pas?
  • Si on le voit alors pendant combien de temps?
  • Modifier les paramètres d’affichages (couleur, résolution, …)
  • etc…

Une fois que vous avez ajusté votre configuration, il suffit de cliquer sur « Save » et tout sera automatiquement fait.
Il n’est plus nécessaire de lancer « update-grub2″.

Nous constatons que l’utilisation de cet outil est relativement simple, mais il faut de même faire attention à ce que l’on fait!

Pour de plus amples informations je vous invite à lire la FAQ (anglais).

 

Conclusion

Je trouve cet utilitaire fort intéressant pour tout ceux qui ont peur de modifier directement les fichiers de configurations (petit rappel: il faut toujours faire une copie de sauvegarde avant toute modification d’un fichier).
Il permet de présenter simplement les possibilités que peut offrir Grub2 en termes de configuration et de personnalisation.